Skip to Content

Yémen

Répondre aux besoins urgents face au risque de famine

ACTED est présente au Yémen depuis début 2012 et travaille dans diverses activités dans 7 gouvernorats différents. ACTED couvre le continuum complet d'urgence, de réhabilitation et de développement au Yémen. Les activités d'urgence se sont concentrées dans les secteurs de l'agriculture et de la sécurité alimentaire (par exemple, la répartition des semences de cultures et du bétail), la reprise économique et les systèmes de marché (p. Ex. Activités génératrices de revenus telles que l'argent contre travail) et WASH (par exemple, réhabilitation des installations d'approvisionnement en eau , Promotion de l'hygiène). En ce qui concerne la réhabilitation et le développement, ACTED poursuit ses travaux dans le secteur de l'agriculture et de la chaîne de valeur afin de renforcer la sécurité alimentaire des petits producteurs locaux.

Le Yémen continue d’être déchiré par le conflit, précipitant des populations déjà vulnérables dans une situation de besoin constante et qui ne fait que s’aggraver. Malgré des difficultés et des contraintes d’accès humanitaire toujours plus importantes, ACTED a pu soutenir les plus vulnérables, personnes déplacées par le conflit comme communautés hôtes, et a poursuivi sa mobilisation pour le développement de moyens d’existence durables. ACTED a adopté autant que possible une approche multi sectorielle pour répondre aux vulnérabilités chroniques de ces populations et subvenir à leurs besoins essentiels. Au total, ACTED a répondu, en 2016, aux besoins de plus de 160 000 personnes dans sept gouvernorats du Yémen.

Malgré un cessez-le-feu de quelques mois en 2016, le conflit a laissé 18,8 millions de personnes dans le besoin dans tous les domaines. La guerre civile n’a fait qu’accroître des difficultés préexistantes d’accès à de l’eau propre, à de la nourriture saine en quantité suffisante et à un logement sûr. Une épidémie de choléra déclarée en octobre 2016 s’est révélée particulièrement grave du fait du nombre limité de structures de soin fonctionnelles, et du manque d’informations fiables. ACTED intervient dans sept gouvernorats du Yémen pour apporter une aide d’urgence en matière de nourriture, d’abris, d’eau et d’assainissement, et avec un soutien au relèvement et à l’accès à de l’information fiable et à jour.

Des liquidités contre la famine

L’insécurité alimentaire ronge le Yémen depuis des années, mais en 2016 la situation alimentaire du pays s’est rapidement dégradée, jusqu’à précipiter des millions de personnes au bord de la famine. L’urgence alimentaire a touché jusqu’à 7 millions de personnes, et 7 millions de personnes supplémentaires se sont retrouvées en état de crise alimentaire. ACTED a mis en place des transferts d’argent inconditionnels afin de permettre à ces populations de subvenir à leurs besoins les plus urgents, et en priorité s’alimenter. En 2016, ACTED a ainsi pu soutenir 9000 familles grâce aux transferts d’argent, programme qu’elle entend développer en 2017.

Des insuffisances toujours plus critiques dans le domaine de l’eau, l’hygiène et l’assainissement

Plus de 20 millions de personnes au Yémen ont besoin d’une aide humanitaire en matière d’accès à l’eau, l’assainissement et l’hygiène. Dans toutes les zones d’intervention d’ACTED, des besoins persistent, conséquences des combats qui endommagent les sources d’eau et poussent les familles à se déplacer vers des régions qu’elles ne connaissent pas, et où l’accès à l’eau peut être compromis, avec une eau généralement disponible en quantité insuffisante et impropre à la consommation. ACTED au Yémen a pris acte de la situation critique du pays en matière d’accès à l’eau, l’hygiène et l’assainissement. Mais le manque de financements et le conflit persistant ne font qu’accroître les besoins dans ces domaines, dont l’exemple le plus flagrant est l’épidémie de choléra déclarée en octobre 2016. ACTED est intervenue rapidement contre le choléra dans trois gouvernorats pour permettre aux populations d’avoir accès à de l’eau potable et à des conditions d’hygiène de base.

 

 

Partenaires en 2016

European Civil Protection and Humanitarian Aid Operations (ECHO), EuropeAid, Mercy Corps, Office For The Coordination Of Humanitarian Affairs (OCHA), Office Of U.S. Foreign Disaster Assistance (OFDA), United Nations High Commissioner For Refugees (UNHCR)

 

 

Nos communiqués