Skip to Content

actualité | 11 Novembre 2013 | Philippines | Urgence

Urgence Haiyan : mobilisation et appel aux dons

Zone côtière de Tacloban touchée par Haiyan 9/11/2013 (OCHA)

Tôt dans la matinée du vendredi 8 novembre, le typhon Haiyan, appelé Yolanda aux Philippines, a touché terre à Guiuan dans la province de l’Est Samar avec la force d’un typhon de catégorie 5, avant de traverser les Philippines en direction du nord-ouest. La côte est de la province de Leyte (et tout particulièrement la ville de Tacloban) et la côte sud de l’Est Samar ont été sévèrement touchés, notamment par les ondes de la tempête sous la forme de vagues de 1,5 à 2,3 mètres de haut, ayant détruit sur leur passage la plupart des cabanons de bois et de jonc, abritant principalement les populations les plus pauvres et vulnérables de la région. Dans certaines zones littorales comme Giporlos, le taux de dommage ou de destruction des habitats atteint 95%. Par ailleurs, du fait des contraintes d’accès aux zones rurales ou reculées, l’aide humanitaire s’est jusqu’à maintenant concentrée sur la ville lourdement endommagée de Tacloban, marginalisant alors les zones enclavées.

Ville de Tacloban touchée par Hayian 9/11/2013 (OCHA)Selon les derniers chiffres, le typhon Haiyan a laissé dans son sillage des milliers de victimes : plus de 10 000 personnes seraient décédées et près de 600 000 personnes déplacées, 149 015 maisons endommagées ou détruites et 11,3 millions de personnes affectées par la catastrophe.

Dans un premier temps, ACTED souhaite concentrer sa réponse d’urgence sur la distribution de nourriture et d’eau potable, ainsi que des kits de première nécessité.

L’urgence est aussi de fournir des abris à la population affectée, accompagnés de biens non alimentaires. Des kits d’hygiène sont également urgemment requis afin de prévenir les épidémies liées aux maladies hydriques et autres.

Ces activités de première urgence doivent rapidement être complétées par une injection immédiate de liquidités afin d’assurer l’accès aux biens et services de première nécessité, et d’alimenter la relance de l’économie locale et des moyens de subsistance de la population affectée.

Privés d’eau potable, nourriture, abris ou soins, les victimes de la catastrophe ont besoin d’une aide humanitaire urgente. Le présent projet a été conçu comme faisant part d’une opération plus large d’aide d’urgence, prenant en compte l’assistance prévue par les autres partenaires humanitaires ainsi que les activités déployées par le Gouvernement des Philippines.

ACTED est présente aux Philippines depuis 2012 suite au passage du cyclone Bopha où elle a apporté une réponse d’urgence. Suite au passage du typhon Haiyan, les équipes d’ACTED présentes aux Philippines ont tout de suite été mobilisées pour participer aux premières opérations d’urgence et évaluations des besoins. Une équipe REACH, chargée de l’organisation de l’évaluation des besoins et de la coordination de l’information dans les situations de crise, est sur place et travaille avec les acteurs humanitaires et les autorités. Une équipe opérationnelle d’urgence d’ACTED a aussi été déployée à Tacloban depuis Paris et les bases régionales en Asie pour identifier les besoins prioritaires en coordination avec les acteurs sur place, afin d'assurer l'accès des populations affectées à l'eau potable, à des rations alimentaires ainsi qu'à un abri dans la phase d'urgence, et préparer les phases suivantes de reconstruction et de relance économique.

ACTED a lancé un appel aux dons pour répondre à l’urgence et venir en aide aux victimes de Haiyan. Merci pour votre mobilisation à nos côtés, dans l'urgence aujourd'hui, et demain.

C'est ensemble, avec vous, que nous pourrons répondre au mieux aux besoins essentiels des populations affectées, tout en préparant les interventions post-urgence qui sont cruciales.

Vos dons et vos relais sont précieux : merci de transférer cet appel à vos proches et à vos réseaux. Nous vous tiendrons informés de la suite des opérations, rendues possibles grâce à votre mobilisation.

Je souhaite faire un don…

Les premières évaluations

Nos équipes REACH sont à pied d'oeuvre sur place pour réaliser une premier état des lieux des besoins prioritaires et des zones les plus affectées. Deux spécialistes sont sur place, appuyées par notre bureau à Genève. Retrouvez dans ce lien l'ensemble des supports d'information produit par les équipes REACH.

REACH > Urgence Haiyan