Skip to Content

actualité | 15 Juin 2017 | Liban | Développement

L’Université de mode ESMOD rencontre les femmes vulnérables à Jbeil dans le cadre du programme de formation aux compétences avancées d’ACTED

Dans le cadre du projet de « l’autonomisation des femmes vulnérables à Jbeil Msaitbeh grâce à des formations avancées aux compétences pratiques », deux professeurs de l’Université de mode ESMOD à Beyrouth ont rencontré les 15 femmes participant au programme de formation au Centre de développement social à Jbeil.

Au cours de leur visite, les enseignants d’ESMOD ont formé les femmes à des techniques appropriées de mesure et d’ajustement. Ils ont également échangé leurs points de vue sur les normes et les pratiques de l’industrie, ainsi que les principales illustrations de la mode, la fabrication de motifs, le classement des motifs et la confection de vêtements.

Les femmes qui ont participé à cette initiative ont profité de cette rencontre pour en savoir plus sur les matériaux et les tissus qu’ils utilisent et découvrir de nouvelles techniques pour devenir à ajuster les modèles pour s’adapter à différents types de corps.

Les activités de ce projet financé par le Centre de crise du Ministère français des Affaires Étrangères visent les femmes vulnérables à Jbeil et Msaitbeh. Le projet vise également à améliorer leur résilience face à l’évolution constante des conditions socio-économiques au Liban.

Les femmes vulnérables ciblées grâce à ce projet auront un accès à de meilleures opportunités de travail grâce à divers ateliers et séances de renforcement des compétences axés sur la couture et la confection.