Skip to Content

actualité | 31 Mars 2017 | Cambodge | Développement

Une journée avec Srey Pich

©Serey Kith pour ACTED Cambodge, 2017

À 22, Srey Pich est la cadette de trois sœurs. Originaire de la province de Kampot, elle a déménagé à Phnom Penh il y a quatre ans pour ses études, et travaille dans une brasserie depuis deux ans pour financer sa licence en agronomie.

Cela fait un an et demi que Srey Pich s’est engagée dans le cadre du projet « Voices Against Violence » (des voix contre la violence) porté par ACTED pour prévenir les violences sexuelles et sexistes dans le secteur de l’hôtellerie, de la restauration et du tourisme. Srey Pich est pair éducateur, ce qui consiste pour elle à organiser des séances de sensibilisation à destination d’employées de six autres brasseries et karaokés de la ville. Elle leur parle des moyens de se protéger en cas de situation difficile avec des clients au travail, de comment empêcher les actes de violence, et de l’aide dont les victimes de violences sexuelles et sexistes peuvent bénéficier et comment.

À l’occasion de la Journée internationale de la femme, tout au long du mois de mars les pairs éducateurs d’ACTED ont organisé des séances de sensibilisation spéciales à destination des employés du secteur. Les employés ont créé une brochure spécialement pour l’occasion contenant des conseils pour améliorer la sécurité sur son lieu de travail. Ces séances ont également été l’occasion de mettre en avant les femmes avec l’organisation de petites fêtes avec des collations et des cadeaux.

ACTED a souhaité en savoir plus sur la vie quotidienne d’un pair éducateur, et Srey Pich a accepté de passer une journée avec nous : voici son histoire en images.

Srey Pich se lève généralement en milieu de matinée, se prépare et prend son petit déjeuner à la maison. Elle part ensuite au marché pour acheter de quoi manger et autres choses dont elle a besoin, et déjeune habituellement là-bas. Elle rentre ensuite chez elle pour se détendre un peu avant de partir travailler. Elle a acheté une moto, qui lui facilite les trajets entre la maison et le travail.

Srey Pich travaille dans un restaurant brasserie tous les jours de 14 à 23h, mais reste souvent au travail jusqu’à 1h du matin. Elle doit préparer la salle, faire le ménage et servir les clients. Les jours des séances de sensibilisation, elle prend une pause dans l’après-midi pour aller dans les autres établissements où elle est pair éducateur.

La session d’aujourd’hui, organisée avec des employées d’une brasserie pas très loin du lieu de travail de Srey Pich, est un peu spéciale : au lieu de discuter d’un sujet en particulier, Srey Pich a organisé une petite fête avec elles pour célébrer la Journée internationale de la femme.

Chacune son tour, elles lisent un petit extrait de la nouvelle brochure, conçue spécialement pour les nouvelles, avec des retours d’expérience et des conseils d’employées sur comment assurer sa sécurité au travail et sur le trajet entre chez soi et son travail : par exemple, elles se conseillent mutuellement de faire le trajet avec leur moto, ou de demander à quelqu’un de leur famille de venir les chercher le soir. La lecture de ces conseils dans la brochure leur donne également l’occasion de discuter des stratégies et de partager leurs expériences. À la fin, elles participent toutes à un tirage au sort avec un prix à la clé, tout en profitant de la collation. L’heureuse gagnante ouvre son cadeau, une serviette douce, tandis que les autres se réjouissent de leur nouveau t-shirt et de la collation.

Après l’événement, Srey Pich retourne au travail, où elle restera jusqu’à environ minuit. Une fois rentrée à la maison, elle prend un léger repas avant d’aller se coucher.

Srey Pich se réjouit de son rôle de pair éducateur avec ACTED. « Ce travail me permet d’avoir un revenu supplémentaire pour payer mes études, mais aussi d’acquérir une expérience professionnelle. Mais surtout, ça me permet de jouer un rôle dans la diffusion de messages importants pour la sécurité des femmes employées dans le secteur de l’hôtellerie et de la restauration, et pour qu’elles soient valorisées ».

Srey Pich vient d’obtenir sa licence en agronomie. Elle aimerait travailler pour une ONG pour contribuer à améliorer l’agriculture au Cambodge, mais espère également pouvoir continuer à travailler comme pair éducateur avec ACTED.