Skip to Content

actualité | 08 Juin 2017 | Mali | Urgence

Une approche communautaire : construire la résilience face aux changements climatiques

Feux de brousse, sécheresses, inondations, tarissement précoce des mares, ces phénomènes sont de plus en plus fréquents au Mali. Au nord, région particulièrement fragile et vulnérable aux cycles de sécheresse, cinq crises majeures ont touché des millions de personnes et ont entraîné des conséquences économiques importantes. Dans les zones arides, la récurrence des évènements de sécheresse engendre la perte de bétail en raison du manque de fourrage et d’eau, plongeant les populations dans une situation de forte vulnérabilité et d’insécurité alimentaire. À court terme, la consommation alimentaire des ménages et communautés les plus vulnérables s’en retrouve sérieusement compromise, tandis qu’à moyen terme, leurs moyens de subsistance se retrouvent menacés et les rendent d’autant plus vulnérables aux crises à venir.

Les catastrophes naturelles ne peuvent être évitées, mais les conséquences qu’elles engendrent peuvent être réduites et atténuées grâce à des mesures de préparation et de protection. Face à ces changements imputables à l’évolution climatique, ACTED accompagne les communautés des régions du nord pour leur donner les moyens d’anticiper. Avec le soutien d’ACTED, les populations font des analyses communautaires de leur contexte, de leur vulnérabilité et des capacités dont elles disposent pour s’adapter aux évolutions de leur environnement, et élaborer des stratégies de survie. Grâce au soutien financier de Food For Peace (FFP) et de la Déléguation de l'Union Européenne, ACTED développe des plans de réduction des risques de catastrophes permettant aux populations pour d’avoir accès à des ouvrages qui atténuent les impacts des aléas climatiques.

Cette approche fait appel en grande partie à des techniques et dispositifs accessibles aux communautés pour soutenir les populations vulnérables, premières victimes des risques du changement climatique. Les acteurs locaux doivent être à la base de la collecte d’informations, déclencheurs et destinataires des messages d’alertes au niveau des localités et premiers acteurs des actions de réponse. L’organisation communautaire est donc au centre des interventions d’ACTED assurant leur durabilité.