Skip to Content

actualité | 03 Novembre 2014 | Philippines |

Typhon Haiyan : un an après

Le 8 novembre 2013, le typhon Haiyan, le cyclone le plus violent qui ait jamais touché la terre ferme, a dévasté 9 régions des Philippines, dont la ville de Tacloban (200 000 habitants), dans la province de Leyte. 11,3 millions de personnes ont été touchées par le typhon, qui a laissé derrière lui des terres et des villes ravagées. Un an plus tard, les Philippines rendent hommage aux victimes et à ceux dont les vies ont été bouleversées par le typhon.

Les équipes d’ACTED ont pu être mobilisées très rapidement après la catastrophe : elles étaient sur le terrain deux jours après le typhon, avec trois bases dans les provinces de Northern Leyte, Eastern Samar et à Davao. ACTED est l’une des premières ONG à s’être mobilisée à Guiuan, répondant aux besoins essentiels des populations.

Depuis les premiers jours, les équipes d’ACTED travaillent sans relâche pour soutenir les familles les plus touchées par la catastrophe, et leurs activités se poursuivent un an plus tard, concentrées désormais sur le relèvement et le développement menés avec les communautés.

Quelques dates

8 novembre 2013 : le typhon Haiyan dévaste les Philippines

9 novembre 2013 : évaluation des besoins et début de la réponse d’urgence.

Janvier 2014 : les équipes d'ACTED ont apporté un soutien d’urgence en eau, nourriture et abris à 380 000 personnes.

Mai 2014 : 9 553 foyers ont bénéficié d'activités de réhabilitation.

Novembre 2014 : ACTED se concentre désormais sur le relèvement et le développement mené avec les communautés.

En 2015, les activités d’ACTED vont se poursuivre: près de 95 000 familles ont encore besoin de soutien.

Répondre à deux besoins majeurs : accès à l'eau, à l'hygiène et à l'assainissement et reconstruction des maisons

ACTED se concentre désormais sur le relèvement et le développement mené par les communautés, répondant à deux besoins urgents: l’accès à l’eau, à l’hygiène et à l’assainissement et la reconstruction des maisons.

Accès à l'eau, à l'hygiène et à l'assainissement : aperçu des résultats

Eau : 30 000 personnes ont un meilleur accès à l’eau potable

Communautés responsables : soutient des capacités des gouvernements locaux à mettre en place des comités d’eau hygiène et assainissement, et à améliorer leur résilience aux catastrophes.

Assainissement : 30 000 personnes ont un meilleur accès à des services et à des structures d’assainissement.

Information : 42 286 personnes ont participé à des sessions d’information sur les maladies transmises par l’eau et de sensibilisation aux questions d’hygiène

Ecoles équipées : 4 633 enfants ont accès à l’eau potable, à des structures d’assainissement et d’hygiène dans leur lieu d’apprentissage, et ont participé à des sessions de sensibilisation à l’hygiène.

"Building back safer"

Le typhon Haiyan a détruit près de 1,1 million de maisons aux Philippines et a entrainé le déplacement d’environ 4,1 millions de personnes. Presque un an après, des milliers de familles continuent de lutter pour réparer ou reconstruire leurs maisons. ACTED et ShelterBox soutiennent 300 familles dans la reconstruction de leurs maisons, leur fournissant du matériel, formant des charpentiers locaux, et sensibilisant les communautés à l’importance de construire des maisons avec la technique du « build back safer » (ensemble de techniques de reconstruction pour des maisons plus solides).

Jusqu'ici...

  • 71 foyers ont reçu du matériel pour les abris
  • 841 personnes ont participé aux différents ateliers
  • 30 charpentiers ont été formés.

Des moyens de subsistance durables

ACTED soutient aussi des moyens de subsistance durables. Après la phase d’urgence, ACTED a organisé des activités de travail contre paiement, pour renforcer les moyens de subsistance, retirer les débris des terres agricoles et réhabiliter les biens détruits. Désormais, ACTED renforce la durabilité des moyens de subsistance en développant les capacités des agriculteurs, en soutenant les organisations de fermiers, et en facilitant leurs liens avec le marché.

Aller de l'avant

Le travail accompli depuis un an par les humanitaires a été primordial pour le relèvement des communautés touchées par le typhon. Cependant, environ 25 000 des individus touchés par le typhon vivent encore dans des sites de transit, des centres d’évacuation et des campements, et environ 95 000 familles habitent dans des abris de fortune, peu surs et inadaptés, parfois dans des zones dangereuses. Ces familles sont particulièrement vulnérables et ont besoin de solutions durables et adaptées à leurs besoins en termes de protection, de moyens de subsistance, d’abris et d’accès à l’eau, l’hygiène et l’assainissement. La réponse à la catastrophe menée par le gouvernement est passée d’une phase d’urgence à une phase de relèvement et de réhabilitation. Les ONG comme ACTED soutiennent les efforts de relèvement menés par le gouvernent à tous les niveaux.

La triple réponse d'ACTED 2015

ACTED continuera de soutenir les familles touchées par le typhon Haiyan, répondant aux besoins sur le long terme des provinces de Northern Leyte et d’Eastern Samar, et apportant son soutien aux communautés pour qu’elles puissent regagner leur autonomie et leur dignité d’avant la catastrophe. ACTED s’appuie sur une approche résiliente, utilise le cycle de gestion des risques de catastrophe comme guide pour ses programmes, et établi un lien crucial entre réponse d’urgence, relèvement rapide et développement sur le long terme. L’objectif d’ACTED est de renforcer la résilience des communautés pour soutenir une réduction durable de la vulnérabilité à l’impact des catastrophes naturelles. En 2014-2015, ACTED se concentre sur :

  • Le soutien à la reconstruction d’abris avec la technique « build back better », pour renforcer la résilience des communautés aux futures catastrophes naturelles ;
  • L’amélioration de l’accès des communautés à l’eau à l’assainissement et à l’hygiène, en travaillant étroitement avec les gouvernements locaux et les communautés ;
  • Le soutien à la restauration des moyens de subsistance, en formant des fermiers et en facilitant les liens avec le marché pour booster les revenus des foyers des agriculteurs.

 

Téléchargez la brochure "Philippines, un an après" pour en savoir plus.