Skip to Content

actualité | 05 Juin 2017 | Sud Soudan | Développement

Un système complet de gestion des déchets à Mingkaman

Environmental awareness raising capacity building in Mingkaman - ACTED South Sudan, October 2016

Grâce à la contribution généreuse de la banque de développement KfW, ACTED a soutenu la construction d’un système complet de gestion de déchets à Mingkaman, dont la construction d’infrastructures associées, ainsi que le renforcement des capacités du département local de la santé.

Depuis que la guerre civile a éclaté en 2013, Mingkaman a vu l’arrivée de milliers de personnes déplacées depuis l’État voisin de Jonglei, mettant la pression sur des ressources déjà limitées. Les conditions d’accès à l’eau et à l’assainissement deviennent difficiles, conduisant la communauté humanitaire à se concentrer sur la prévention de la propagation de maladies transmissibles comme le choléra, tout en conduisant des activités d’urgence comme des distributions alimentaires, en espèces et en coupons, pour améliorer la sécurité alimentaire à plus de 114 000 personnes déplacées à l’intérieur du pays. ACTED participe également à la coordination du camp et soutien la gestion des camps dans les camps de déplacement grâce à la gestion de l’information, l’entretien des infrastructures, la mise en place de structures de gouvernance pour le leadership local.

ACTED a également investi dans un système complet de gestion solide des déchets, construit en coordination avec la communauté et le gouvernement local, visant à autonomiser les ministères locaux du département à améliorer les conditions de vie des personnes déplacées et des communautés hôtes. Trois sites de gestion de déchets (chacun équipé d’incinérateurs) ont été construits pour la gestion des déchets solides, liquides et médicaux. Le site de déchets médicaux est utilisé par la clinique de santé publique locale du département, alors que les sites de déchets solides et liquides sont construits à la périphérie du village de Mingkaman. Pour la durabilité, les promoteurs de la santé ont reçu une formation approfondie sur la gestion des déchets, de la collecte à la séparation et au déversement. Avec le soutien d’un tracteur et d’une remorque achetés par le département sanitaire de Mingkaman, les activités de gestion des déchets sont menées régulièrement à la suite d’un transfert réussi du projet et des actifs.

La composante infrastructure de l’intervention s’est accompagnée de plusieurs initiatives visant à accroitre la sensibilisation et la capacité des communautés locales en matière d’environnement et de gestion des déchets. En particulier, plusieurs campagnes de sensibilisation à l’environnement ont été menées, à travers des programmes de radio et en soutenant les jours de nettoyage dans les principaux endroits usagés de la région, tel que le marché local. En outre, les comités du marché local ont été ciblés avec plusieurs séances de sensibilisation et des sessions de renforcement des capacités en matière de gestion de l’environnement et des déchets. L’équipe a également développé et partagé des procédures opérationnelles standard pour le système de gestion des déchets et un plan des dépenses et de redressement pour guider les aspects opérationnels et de maintenance des infrastructures.

Élaborés en coopération avec les acteurs locaux concernés, ces documents visent à leur fournir des instructions techniques, financières et de gestion pour la durabilité future des sites, telles que les modalités de collecte et d’élimination des ordures, des redevances à collecter pour couvrir les coûts opérationnels et de gestion, les potentiels scénarios futurs et l’utilisation des revenus collectés pour les besoins futurs.

En dépit de nombreux obstacles dans le contexte opérationnel, les activités ont été mises en œuvre avec succès afin d’accroître progressivement les capacités locales tout en développant la mise en place d’infrastructures, dans le but global d’améliorer la gestion des déchets et les conditions d’assainissement dans la région.