Skip to Content

actualité | 21 Février 2014 | Pakistan | Développement

Surmonter la sous-nutrition à Sindh

2177 enfants ont été examinés pour évaluer la malnutrition

Seulement 28% des foyers de la province de Sindh au Pakistan ont une bonne alimentation. Au Pakistan, 33% des enfants en dessous de 5 ans sont en dessous du poids standard, 12% maigrissent anormalement et 53% des enfants présentent des signes de retard de croissance.

Plus de 1,5 millions d’enfants au Pakistan souffrent de malnutrition aigue

Il est estimé que la sous-nutrition coûte au Pakistan 3% de son PIB chaque année. Plus d’1,5 million d’enfant au Pakistan souffrent de sous-nutrition aigüe. La sous-nutrition a des effets à courts et long-termes variés, dont la croissance disproportionnée, la faible immunité, la perte de masse musculaire, des graisses et autres tissus, les déficiences cognitives et les problèmes circulatoires, respiratoires, et de la vue. Ce cercle vicieux mène à un faible niveau socio-économique général pour les individus et leurs familles.

Quels sont les différents types de sous nutrition et leurs causes?

La sous-nutrition prend trois formes : malnutrition aigüe – perte de poids rapide dû à la maladie ou à trop peu de nourriture ; la malnutrition chronique – appelée « retard de croissance » est provoquée par le manque d’alimentation ou les maladies récurrentes ; et la déficience en micronutriment causée par le manque de nutriments spécifiques qui mènent à des conditions de santé mauvaises telles que l’anémie ou la cécité.

Tous ces problèmes viennent d’un manque général d’accès à la nourriture, à l’eau potable, et à de bonnes conditions d’assainissement et pratiques d’hygiène, eux-mêmes liés à un mauvais niveau d’éducation, à la pauvreté et au manque d’accès à des services de base. Dans la région de Sindh, les années d’inondations successives ont aggravé la situation en touchant les sources de nourriture, de subsistance, et les infrastructures.

Surmonter la malnutrition

ACTED travaille dans la région de Sindh depuis 2010 pour soutenir les communautés touchées par les inondations. En 2013, ACTED a soutenu 261 930 familles en améliorant leur accès à la nourriture via une aide pécuniaire, l’amélioration des techniques agricoles et la distribution de têtes de bétail. Les équipes d’ACTED ont aussi organisé des campagnes de sensibilisation sur la conservation d’un bon équilibre alimentaire. Les services d’assainissement et d’hygiène ont été améliorés par la construction de bâtiments sanitaires, et l’amélioration de l’accès à l’eau potable par la construction de sources d’eau.

Tandis que la plupart des activités jusqu’ici se concentraient surtout sur la réponse aux besoins des personnes touchées par les inondations, elles ont aussi soutenu une baisse générale du niveau de sous nutrition dans la région. Cette année, les équipes d’ACTED continueront de se focaliser sur la construction de la résilience de la communauté à la malnutrition et en cas de catastrophe via une approche holistique, en répondant aux besoin urgents mais aussi en construisant les bases d’un changement de comportement et d’un développement à long terme.

Cliquez-ici pour plus d'informations sur les actvités d'ACTED au Pakistan.