Skip to Content

actualité | 22 Décembre 2014 | Sud Soudan | Urgence

Renforcer la réponse à l'urgence au Soudan du Sud

Que fait REACH au Soudan du Sud ?

L’initiative REACH est active au Soudan du Sud depuis août 2012 lorsque la première équipe a été déployée pour répondre à la crise de réfugiés sur la frontière avec le Soudan. Le programme s’est étendu depuis pour couvrir plus de sites de réfugiés, cartographier les inondations, faire des études sur les moyens d’existence et aujourd’hui la réponse à l’urgence en lien avec le conflit violent qui a démarré en décembre 2013. Les équipes REACH, se déplacent entre les bases ACTED au Soudan du Sud pour recueillir des données, créer des cartes, et rédiger des fiches de données qui soutiennent et renforcent l’aide humanitaire d’ACTED.

Comment les équipes d’ACTED et de REACH travaillent-elles ensemble ?

Les équipes de REACH collaborent étroitement avec les équipes d’ACTED afin de renforcer les services d’urgence et d’en apprendre davantage sur les communautés qu’elles soutiennent. Dans le camp de réfugiés Gendrassa, dans l’Etat Haut du Nil, les équipes de REACH ont conduit une évaluation extensive, en utilisant des smart phones pour administrer un questionnaire à chaque foyer d’une communauté de 16 000 réfugiés ! Les résultats de cette évaluation ont informé le travail des équipes d’ACTED qui gèrent ce camp, les activités d’eau et d’assainissement, les programmes de moyens de subsistance, la distribution de nourriture et la construction d’abris. Ils ont permis par exemple d’identifier que la sécurité est la préoccupation principale de 55% des réfugiés, l’agriculture est la compétence en termes de moyen d’existence la plus commune, et tous les foyers utilisent des installations d’eau d’ACTED.

Comment les données REACH renforcent-elles la réponse d’ACTED ?

Dans la capitale, où ACTED gère deux sites de personnes déplacées, les équipes REACH collaborent étroitement avec ACTED pour renforcer la réponse à l’urgence. Parmi les fruits de cette collaboration ; des cartes de perception de la sécurité, des zones inondables et de la réponse au choléra hebdomadaire.

« REACH a mené des évaluations rapides sur les deux sites peu après le début de la crise. Les cartes et fiches de données réalisées ont été indispensables pour nos activités de gestion de camp, et nous ont permis de renforcer l’efficacité de notre réponse en identifiant les structures de gouvernance communautaires et en nous proposant une vision plus claire de la démographie des personnes déplacées que nous soutenons. Avec les changements de populations dans le camp, les cartes satellitaires de REACH, régulièrement mises à jour, ont joué un rôle essentiel dans nos opérations et celles de nos partenaires. »

Responsable de site, UN House, Juba, South Sudan.