Skip to Content

actualité | 03 Juin 2014 | Tadjikistan | Développement

Relancer l’industrie du tourisme au Tadjikistan

Ses beaux paysages montagneux, sa richesse culturelle et historique, donnent au Tadjikistan un potentiel touristique qui pourrait prospérer. Le premier Avril 2014, des associations de tourisme Tadjik venues des quatre coins du pays se sont réunies au centre culturel Bactria à Dushanbe, pour créer une grande association nationale Tadjik du tourisme local qui assurerait leur coordination.

En soutenant le développement des petites et moyennes entreprises du pays, les équipes d’ACTED tentent de renforcer l’industrie touristique au Tadjikistan, avec le soutien de l’Union Européenne.

ACTED et des représentants du tourisme local ont identifié les problèmes du secteur, entre autre le manque d’un statut officiel légal pour le tourisme local, le peu de publicité pour les circuits touristiques disponibles, et le manque d’un système d’accréditation pour valider les tours opérateurs.

Pour résoudre ces questions, ACTED a mis en place au Tadjikistan une plateforme commune pour le partage des informations et des bonnes pratiques touristiques. Par exemple, récemment, des professionnels du tourisme au Kirghizistan ont partagé les bonnes pratiques de leurs associations locales sur la plateforme ; bonnes pratiques reprises par les associations Tadjiks.

Le développement du secteur du tourisme pourrait créer d’importantes opportunités de revenu et générer de nouveaux emplois, notamment pour les populations rurales. En effet, les activités d’extérieur en zone rurale comme la randonnée, l’équitation ou le cyclisme sont souvent prisées par les touristes. En s’appuyant sur les ressources locales, le tourisme peut permettre un développement rural au sens large : l’offre de produits et services touristiques soutiendrait les communautés locales autant au niveau économiques, qu’aux niveaux sociaux et environnementaux.