Skip to Content

actualité | 20 Janvier 2017 | RDC | Urgence

République démocratique du Congo : Jour de foire alimentaire à Kolula

L’action d’ACTED auprès des familles déplacées du Sud-Kivu

Au Sud Kivu, les villages sont régulièrement victimes de pillages commis par les groupes armés. Les équipes d’ACTED, dans le cadre d’un projet financé par ECHO, interviennent en assistance alimentaire auprès des ménages déplacés.

Le fret aérien, seul moyen d’intervention dans les villages enclavés du territoire de Shabunda

Un matin de novembre, au-dessus des palmiers de Kolula, dans le groupement des Baliga, un vrombissement lointain se fait entendre. Des dizaines d’enfants se précipitent hors des maisons de boue séchée et traversent le village à toutes jambes vers la petite piste d’atterrissage, simple bande de terre au milieu de la végétation luxuriante. C’est le dernier chargement de denrées qui vient d’arriver. Les sacs de riz, de haricots, d’arachides, de poissons séchés et de farine de manioc sont instantanément transportés, en équilibre sur la tête de leur porteur, sur le site de foire, à une centaine de mètres de là. Un grand carré de brousse a été spécialement défriché par les équipes d’ACTED en face de l’école , pour accueillir cette foire. Des étalages en bambou ont été fabriqués pour l’occasion, derrière lesquels se trouvent la vingtaine de commerçants sélectionnés par ACTED pour l’approvisionnement, ainsi que les équipes en charge de l’organisation. Les habitants des 16 villages retenus pour cette intervention arrivent, dès le petit jour, par les sentiers forestiers.

Les bénéficiaires, des familles qui fuient les attaques régulières des groupes armés

Assis à l’abri du soleil, à côté de leur grand panier en osier, porté sur le dos à l’aide d’un pagne noué sur le front, des femmes et des hommes de tout âge attendent leur tour. Les « mamans » s’interpellent dans des éclats de voix et des rires, en reconnaissant une voisine ou un membre plus ou moins lointain de la famille. Ils sont plus de 2200 ménages, soit plus de 15 000 personnes, à se succéder devant les étalages en cinq journées de foire. Sur la base des listes établies lors des enquêtes de vulnérabilité, les agents d’ACTED leur remettent une planche de coupons correspondant à la taille de chaque ménage (pour une valeur de 20 dollars par personne). Après une brève séance de sensibilisation au mécanisme de foire, les bénéficiaires accèdent au marché, où ils échangent leurs coupons contre les denrées, selon leurs préférences. Après quoi, en fonction de leur charge et de leur vulnérabilité, ils sont raccompagnés par des porteurs journaliers jusqu’à leur village. Du matin au soir, ce sont des centaines de villageois qui regagnent leur foyer, leur panier chargé de denrées. Reste, pour les équipes d’ACTED, à compter, chaque soir, les coupons collectés par les commerçants pour le paiement.

 

 

Les foires alimentaires, une réponse d’urgence au déplacement des populations de l’est du Congo

Financé par l’Aide Humanitaire de la Commission Européenne (ECHO), ce programme, mis en œuvre par ACTED depuis mars 2016, vise à répondre aux situations de pénurie alimentaire engendrées, entre autres, par le conflit qui sévit dans les territoires du Sud-Kivu. En coopération avec ses partenaires humanitaires, ACTED intervient auprès des familles déplacées et retournées et des communautés hôtes en situation de vulnérabilité.