Skip to Content

actualité | 31 Janvier 2017 | Philippines | Réhabilitation

Philippines : les membres de l'Alliance2015 soutiennent la relance des moyens d’existence

En 2013, le typhon Haiyan, décrit comme le typhon le plus puissant jusqu'ici, a ravagé les Philippines. Avec plus de 6000 morts et 1000 disparus (NDRRMC data), les populations vulnérables touchées ont eu besoin d'une aide humanitaire d'urgence.

Le typhon Haiyan a causé des dommages considérables aux moyens de subsistance, laissant les économies locales vulnérables et de nombreuses personnes sans emploi. On estime que 5,9 millions de personnes à travers les Philippines ont perdu leurs sources de revenus et leurs moyens de subsistance. L'impact économique sur le Samar oriental, l'une des provinces les plus pauvres des Philippines, fortement tributaire du secteur agricole, en particulier de l'industrie de la noix de coco, a été dévastateur (notamment, les cocotiers ont besoin de quatre à sept ans pour se renouveler). Beaucoup d'agriculteurs ont perdu leur seule source de revenu et d'énormes pertes de moyens de subsistance ont été enregistrées. Les ONG membres de l'Alliance2015, Helvetas Swiss Intercooperation, People In Need (PIN) et ACTED, appuient 12 000 agriculteurs et ménages vulnérables dans 12 municipalités de la province du Samar oriental pour relancer leurs moyens de subsistance.

Renforcer la résilience grâce à un revenu durable

Ce projet, prévu sur cinq ans, est la réponse apportée par les membres de l'Alliance2015, ACTED, People in Need (PIN) and Helvetas Swiss Intercooperation aux besoinx des populations, afin de rétablir leurs moyens de subsistance après le passage du typhon Haiyan sur les Philippines. Le projet favorise les liens entre les exploitants agricoles et les grossistes à travers une approche novatrice et expérimentale au Philippines (approche « M4P », Making Markets Work for the Poor), soutenant ainsi des activités génératrices de revenus durables. Le projet promeut l’implication des exploitants agricoles, dont les moyens de subsistances ont été détruits par Haiyan, par l`introduction de productions agricoles alternatives à la fois plus rentables et plus résilientes. Les exploitants agricoles reçoivent à la fois des formations techniques, et des intrants subventionnés qui leur permettent de reprendre leur production et d’améliorer leur productivité.

A cet effet, le projet soutient des Services Locaux d’Approvisionnement (sortes de coopératives agricoles) qui participent au renforcement des connaissances et capacités techniques et entrepreneuriales des exploitants. Les Services Locaux d’Approvisionnement transmettent leur savoir concernant de nouvelles techniques et technologies. Ils facilitent l’accès à des services et à des intrants de qualité renforçant ainsi les liens entre le secteur privé et les organisations agricoles.

Cliquez ici pour voir la vidéo 

Une vidéo, tournée aux Philippines illustre ce projet :