Skip to Content

actualité | 26 Juillet 2016 | Kenya | Urgence

Lutter contre la sécheresse au Kenya : les équipes d'ACTED restent mobilisées

Evénement de lancement du projet, juin 2016 - ACTED Kenya, 2016

Les effet du changement climatique, attisés par le phénomène El Niño, ont très fortement affecté la Corne de l'Afrique, causant la sécheresse et la famine. Ce fut le cas en 2011, lorsqu'une sécheresse particulièrement sévère a touché tout l'est africain, dont le Kenya, entraînant une grave crise alimentaire.

Pour réduire les urgences liées à la sécheresse, ACTED au Kenya a mis en oeuvre des projets de résilience dans les régions du pays les plus affectées par les sécheresses : les zones arides et semi-arides, au nord du pays.

ACTED contribue à lutter contre la sécheresse : un projet phare au sein du programme de développement du Kenya

Au cours des dernières années, ACTED a poursuivi ses interventions d'urgence au Kenya tout en apportant un soutien en matière de moyens d'existence dans ses zones d'intervention, pour garantir l'accès de tous à une aide humanitaire vitale et pour combler les lacunes de la réponse humanitaire.

Le 6 juin 2016, les équipes d'ACTED au Kenya ont participé au lancement du projet de "Lutte contre la sécheresse dans les zones arides et semi-arides" dans le conté de Samburu. Financé par ECHO, le projet vise à répondre à la crise alimentaire entraînée par les sécheresses récurrentes dans la région.

Les crises alimentaires à répétition, conséquence directe des sécheresses, continuent de préoccuper le gouvernement et les acteurs de l'urgence et du développement au Kenya. C'est pourquoi le gouvernement kenyan, en consultation avec les acteurs concernés, a développé un document sur la lutte contre la sécheresse, comme un projet de référence dans le cadre du programme de développement du pays, "Vision 2030".

Des projets de résilience dans les zones arides et semi-arides pour réduire les urgences liées à la sécheresse

Au cours des dernières années, ACTED a travaillé à préparer les communautés exposées à la sécheresse dans les zones arides et semi-arides, notamment en soutenant la formation de comités de réduction des risques gérés au niveau communautaire, qui ont été formé au développement de plans de contingence au niveau de la communauté. ACTED a également soutenu l'intégration de ces plans dans les plans de développement intégré des contés.

Puis, ACTED a contribué à la mise en oeuvre de systèmes d'alerte précoce et d'action immédiate, avec l'installation de systèmes d'alerte au niveau des contés, en collaboration avec l'autorité nationale de gestion des sécheresses (NDMA).

Enfin, ACTED soutient des comités pour la paix afin d'aboutir à des accords sur l'utilisation commune des ressources disponibles. Les conflits inter communautaires sont en effet également des facteurs clés de l'insécurité alimentaire, de la destruction et des déplacements de populations dans les contés de Samburu et Mandera. Ainsi, dans le cadre du projet mené avec ECHO, ACTED encouragera des rencontres pour promouvoir la paix et la résolution inclusive des conflits au niveau communautaire, en insistant sur la participation active des femmes à l'atténuation et la résolution des conflits. Le projet comprend en effet une dimension parité homme-femme dans les programmes de résilience et de développement.

Selon un bénéficiaire, "le projet de lutte contre la sécheresse dans les zones arides et semi-arides permettra de protéger les plus vulnérables et d'atteindre les objectifs de développement national, en accord avec la constitution kényane".

A l'occasion de l'événement de lancement, l'équipe d'ACTED au Kenya a présenté les différentes activités sus-mentionnées mises en oeuvre pour lutter contre le défi de la sécheresse au Kenya. L'équipe est impatiente de mesurer l'impact du projet. Pour la première fois, IMPACT/REACH seront impliqués dans la mise en oeuvre du projet en apportant une assistance technique à la NDMA, en revoyant leurs outils de collecte de données, leurs processus d'analyse des données et en améliorant la qualité des produits réalisés par la NDMA.

Le projet est mis en oeuvre en partenariat avec Vétérinaires Sans Frontières Allemagne et Action Contre la Faim (ACF).