Skip to Content

actualité | 20 Février 2018 | RDC | Urgence

Interventions multi secteurs d’urgence au Sud Kivu : l’histoire d’Alfonsine

Distribution alimentaire à Kaseke, territoire de Fizi, Sud Kivu © ACTED RDC, 2017

Les personnes déplacées au Sud Kivu fuyant les conflits se retrouvent en situation particulièrement vulnérable. Alfoncine, 23 ans et mère de quatre enfants, nous raconte son histoire. Il y a un an et demi environ, la famille a dû quitter son village d’origine pour se mettre à l’abri des conflits entre différents groupes armés. « Notre village était devenu trop dangereux pour ma famille, et nous avons dû fuir vers des zones plus sûres, laissant derrière nous notre maison et nos biens. À notre arrivée, nous avons eu la chance d’être accueilli au sein d’une famille locale. Mais nous avons finalement dû partir », confie-t-elle. Alfoncine et sa famille ont finalement loué un logement. « La situation est difficile. Pour pouvoir payer notre loyer, nous avons dû réduire notre consommation de nourriture à un seul repas par jour ». Pour les familles déplacées, La seule solution pour retrouver des conditions de vie acceptables est de cultiver des parcelles de terre, prêtées par les populations locales. Pour Alfonsine, cette activité n’a pourtant pas suffi à recouvrer une source de revenu : « Nous manquons d’outils et de semences pour nous permettre d’exploiter cette parcelle de terre et d’en tirer des fruits ».

Suite à sa situation, particulièrement vulnérable, Alfoncine a pu bénéficier du programme d’aide alimentaire et non alimentaire mis en place par ACTED avec le soutien d'OFDA/FFP dans le territoire de Fizi, sur l’axe Katanga-Sebele. « Nous avons reçu de la nourriture, des articles ménagers comme des ustensiles de cuisine, des seaux, des couvertures, du savon, mais aussi un kit d’hygiène intime pour les femmes », raconte-t-elle.

Cette intervention, conjuguant sessions de sensibilisation et distributions, a rassemblé des communautés provenant d’horizons différents, et a permis de soutenir plus de 26 000 personnes, soit près de 1100 familles qui ont ainsi pu couvrir leurs besoins alimentaires et retrouver des conditions de vie acceptables grâce aux articles ménagers reçu, leur permettant de faire la cuisine, de stocker de l’eau et d’avoir de meilleures conditions d’hygiène. Les femmes, qui constituent un groupe de population particulièrement vulnérable, ont également reçu des kits intimes.

ACTED est l’une des seules ONG apportant une aide d’urgence multi secteurs au Sud Kivu, en particulier en termes de sécurité alimentaire et d’articles essentiels.