Skip to Content

actualité | 24 Août 2017 | Libye |

Des hommes et femmes dévoués pour contribuer à la réponse humanitaire en Libye

Pour célébrer la Journée mondiale de l'aide humanitaire le 19 août, ACTED a interrogé trois de ses employés en Libye, qui contribuent à faire des programmes d’ACTED sur le terrain une réalité. Voici ce qu'ils ont dit sur ce qui les a amenés à venir travailler dans ce secteur et leurs motivations à continuer dans le contexte du conflit en cours en Libye.

Wraida, chargée d’évaluation et de suivi (AME) « Chaque jour est une nouvelle expérience, un nouvel apprentissage, de nouvelles possibilités de contribution, de collaboration et d’interactions avec les bénéficiaires, le cœur de notre métier. »

« Je suis entrée tôt dans le monde de l’humanitaire, d’abord chez les scouts puis avec la Croix-Rouge libyenne en contribuant à la collecte de fonds. C’est ce qui m’a fait ressentir le bonheur de donner et de partager. Donner est le meilleur moyen de créer des liens avec les autres. Lorsque le conflit libyen a commencé à prendre une tournure plus sombre en 2011, je me suis engagée auprès d’Handicap International, UNICEF et Save The Children. Aujourd'hui, avec ACTED, je fais partie de l'équipe AME, j’ai appris comment sont développés les projets et surtout comment en assurer le suivi et faire des rapports pour en améliorer l’impact. Chaque jour est une nouvelle expérience, un nouvel apprentissage, de nouvelles possibilités de contribution, de collaboration et d’interactions avec les bénéficiaires, le cœur de notre métier.

Parfois, en raison du conflit, nous travaillons avec une pression énorme. Cependant, je l'ai toujours surmontée en me posant des questions pour moi essentielles : pourquoi suis-je ici? Qu’est-ce qui m’a poussée à travailler dans ce domaine ? Et les réponses à ces questions sont ma véritable motivation, qui me pousse à progresser et à franchir chaque jour une nouvelle étape. Elles me confirment que j'ai choisi la bonne carrière, celle qui me motive à donner mon énergie et mon temps pour améliorer mes performances. Le moins que je puisse faire est de travailler dans une structure comme ACTED qui me permet de travailler pour le bien de l'humanité. »

Ahmed, chargé d’évaluation et de suivi senior (AME) « Je crois qu’aider les plus vulnérables est la clé du développement, de la paix et de la croissance économique. Mes rencontres avec des familles déplacées n’a fait que renforcer cette idée »

« Économiste de formation, j’ai commencé à travailler dans l’humanitaire dès les débuts du conflit en 2011. J’ai commencé au sein du programme de regroupement familial du CICR, puis j'ai travaillé avec d'autres organisations internationales dans le domaine de la réconciliation. Aujourd'hui, avec ACTED, je travaille à l’évaluation et au suivi des projets, et à l’évaluation d’impact. Nos projets comprennent des distributions de liquidités aux familles déplacées pour les aider à faire face aux difficultés financières au cours de leur période de déplacement, notamment en période d’inflation. Je crois qu’aider les plus vulnérables est la clé du développement, de la paix et de la croissance économique. Mes rencontres avec des familles déplacées n’a fait que renforcer cette idée. »

Agila, chef de projet santé « Grâce à mon travail avec ACTED, je contribue à améliorer le système de santé dans mon pays »

« Je suis rentré en Libye en 2012 après des études en gestion des services de santé aux États-Unis en 2012. J'ai commencé à travailler à l'université dans le domaine de la recherche en matière de services de santé en Libye, en sérieuses difficultés à cause notamment du manque de financement et de matériel, et de la fuite des professionnels de santé à l’étranger. C’est par le biais de mon travail que j’ai connu ACTED, et j'ai voulu rejoindre l’organisation. C’est ainsi qu’en février 2017 je suis devenu chef de projet de santé avec ACTED. Notre objectif est de soutenir les autorités sanitaires libyennes pour améliorer la qualité des services, et de former le personnel médical aux technologies médicales avancées. Grâce à mon travail avec ACTED, je contribue à améliorer le système de santé dans mon pays. »