Skip to Content

actualité | 03 Avril 2017 | Haïti | Urgence

Haïti, inauguration du système d'adduction en eau potable à Thiotte : un progrès durable

Evénement d'inauguration du système d'adduction en eau potable dans la commune de Thiotte - ACTED Haïti, 2017

Un événement qui rassemble

« L'eau c'est la vie, l'eau est essentielle, c'est pour cela que je félicite tous les acteurs de ce projets », a déclaré ce jeudi 23 mars le Maire de la ville de Thiotte lors de l'inauguration du système d'adduction en eau potable (SAEP) du bourg, dans le sud-est d'Haïti. Les équipes d'ACTED et de son partenaire de mise en œuvre, la CODAB (Coordination des Organisations de l'Arrondissement de Belle-Anse), étaient fières d'organiser cet événement ainsi que le début de la distribution d'eau potable, rendue possible grâce au soutien financier de l'UNICEF et de l'Office de l'Eau Martinique.

Les représentants d'ACTED, de la CODAB, de l'Office de l'Eau Martinique, de la DINEPA (Direction Nationale pour l'Eau Potable et l'Assainissement), le président du CAEPA (Comité d'Approvisionnement en Eau Potable et d'Assainissement, organe de gestion du SAEP), de la Mairie ainsi que de nombreux autres invités étaient présents lors de cette inauguration. Ils ont pu visiter le système d'adduction : un long cortège s'est déplacé à travers le bourg, les invités élégamment habillés n'hésitaient pas à descendre le long des sentiers escarpés pour aller voir la pompe permettant d'alimenter le réseau.

Le groupe a ensuite écouté les discours des différents acteurs du projet. Le représentant de la DINEPA a ainsi déclaré : « Si tout le monde agit de concert pour protéger le système, il durera peut-être trente ans, peut-être cinquante ans, peut-être un siècle. La commune n'aura plus de problèmes d'accès à l'eau, plus de maladies hydriques. Si nous faisons tous un effort pour cela, nous vivrons en bonne santé dans la commune de Thiotte ! » Les personnes présentes ont applaudi, rassemblées devant le stand monté spécialement pour l'inauguration sur la place publique.

Le cortège a ensuite pu constater le succès des kiosques de distribution d'eau, très largement fréquentés dès leur ouverture ; des femmes, hommes et enfants se pressaient devant le kiosque situé dans le centre-ville pour remplir leurs seaux. « Voici votre nouveau système de distribution d'eau potable, l'eau est disponible le matin, elle est disponible l'après-midi, profitez-en ! » leur a alors dit le président du CAEPA, de très bonne humeur en ce jour d'inauguration.

Un projet de long terme

Le système d'adduction en lui-même est assez simple : grâce à une pompe alimentée par une génératrice, le réservoir du bourg se remplit chaque jour d'une eau rendue potable grâce à une station de traitement au chlore, qui est ensuite distribuée via les quatre kiosques répartis dans la ville. Mais la pérennité du projet repose sur une bonne gestion de cette ressource en eau.

Celle-ci sera désormais assurée par le CAEPA – Comité d'Approvisionnement en Eau Potable et d'Assainissement, élu par les représentants des usagers, eux-mêmes élus par la population. Ce comité, formé par ACTED et la CODAB à la comptabilité et à la gestion de l'eau, devra gérer la maintenance du système et surveiller le suivi des consommations. Leur travail pourra être financé par la tarification de l'eau, fixée à 5 gourdes (environ 8 centimes d'euros) pour trois seaux de vingt litres d'eau. Ce CAEPA sera ensuite totalement autonome pour assurer une bonne gestion de l'eau en lien direct avec les usagers, pour inscrire ce projet dans la durée, avec le soutien de la Mairie de Thiotte.

Un impact important pour la population de Thiotte

Jusqu'à présent, les habitants de Thiotte devaient se rendre jusqu'aux bornes fontaines situées en contrebas du bourg, près de la rivière. Certains devaient marcher plus d'une heure pour se procurer cette eau. De jeunes enfants se voyaient souvent confier cette tâche, et devaient porter de lourds fardeaux sur de longues distances. En période de manque, la tarification non fixée faisait que certains habitants se voyaient contraints d'acheter leur eau potable à des acteurs privés, à un prix difficile à assumer pour les familles. Dans certaines situations difficiles, la population était obligée de s'approvisionner à des sources d'eau dont la potabilité n'est pas garantie. « Grâce à ce nouveau réseau, l'accès à l'eau potable est sûr pour les habitants de Thiotte. Cela permet d'améliorer considérablement les conditions de vie de la population mais aussi de réduire leur risque d'attraper des maladies hydriques comme le choléra. » a rappelé le Maire de Thiotte. Une jeune femme, interrogée alors que son seau était en train d'être rempli, confie en souriant : « c'est sûr que c'est beaucoup plus pratique d'avoir de l'eau potable juste à côté de la maison ! ».

L'objectif d'ACTED est maintenant de continuer la réhabilitation du système d'alimentation en eau potable de la commune. Sur le reste du réseau, deux réservoirs et deux kiosques ont déjà été réhabilités. Il s'agit aussi de trouver de nouvelles alternatives pour la ressource en eau sur toute la commune, tout en accompagnant le CAEPA pour qu'il devienne un acteur autonome reconnu de la société civile capable d'assurer une bonne gestion de l'eau durablement.

 

Voir aussi : la tarification de l'eau, symbole de progrès social en Haïti