Skip to Content

actualité | 22 Mars 2016 | Kirghizistan | Développement

La gestion communautaire de l'eau pour promouvoir une croissance inclusive au Kirghizistan

@ACTED Kirghizistan / 2016 - Réhabilitation d'un canal d'irrigation. Au moins 8 projets de réhabilitation d'infrastructures seront soutenus dans le district d'Ala Buka, à l'ouest du pays.

Dansle district très pauvre d'Ala Buka, dans la région de Jalal Abad, à l'ouest du Kirghizistan, ACTED réhabilite des infrastructures hydrauliques pour améliorer l'accès à l'eau et soutenir des activités génératrices de revenus.

Des infrastructures hydrauliques améliorées : un enjeu vital pour garantir un développement inclusif et durable

Alors que le Kirghizistan est connu, avec le Tadjikistan, comme le "château d'eau" d'Asie centrale, dans les zones rurales seuls 70 à 76% des besoins en eau sont couverts. L'approvisionnement en eau et les services sanitaires sont répartis de manière inégale entre les populations urbaines et rurales, et entre les personnes pauvres et le reste de la population. Les systèmes délabrés de canaux d'irrigation et d'eau potable a des conséquences négatives à long terme sur la santé, le développement et la paix, l'accès à l'eau restant l'un des moteurs majeurs des conflits entre les différents groupes ethniques au niveau local et entre les pays d'Asie centrale à un niveau régional.

Les populations rurales restent les plus concernées

Les trois quarts des foyers les plus vulnérables au Kirghizistan vivent en zones rurales et dépendent quasi exclusivement de l'agriculture, qui constitue leur principale - et souvent la seule - source de revenus. L'évaluation des besoins menée par ACTED dans le district d'Ala Buka a révélé des besoins urgents en termes de réhabilitation d'infrastructures hydrauliques, avec 40% de la population vivant en dessous du seuil de pauvreté et seuls 10% de la population avec un accès suffisant aux structures d'approvisionnement en eau.

Créer des opportunités génératrices de revenus grâce à une approche communautaire

Pour répondre à cette situation, ACTED lance un nouveau projet sur tout le territoire du district d'Ala Buka pour la réhabilitation d'infrastructures d'irrigation et d'eau potable ainsi que des canaux d'irrigation, et pour l'installation de systèmes d'approvisionnement en eau potable, des forages et des tuyaux d'irrigation.

ACTED participe aussi à construire des capacités de gestion de l'eau en soutenant des associations locales d'usagers de l'eau grâce à des formations sur l'utilisation de l'eau et à l'installation de systèmes d'irrigation goutte à goutte et d'agrogel. Ces actions s'inscrivent dans le cadre du soutien d'ACTED aux activités génératrices de revenus d'origine agricole dans le district d'Ala Buka et dans l'objetif global d'ACTED de promouvoir la croissance inclusive au Kirghizistan.

Cliquez ici pour consulter la carte.