Skip to Content

actualité | 23 Février 2017 | Sud Soudan | Urgence

Famine au Sud Soudan : comprendre l’insécurité alimentaire dans l’Etat de l’Unité

Depuis mai 2016, plus de la moitié de la population intérrogée par REACH lors d'évaluations des besoins dans l’Etat de l’Unité, au Soudan du Sud, a signalé à plusieurs reprise le manque de nourriture. D'après les données collectées par REACH en janvier 2017, ce chiffre serait aujourd'hui de 84% des personnes intérrogées dans les sites considérés dans le comté de Leer, et 76% dans le comté de Mayendit. Le 20 février 2017, l’ONU a déclaré un état de famine, pour la première fois dans le monde depuis 2011, dans ces deux comtés.

Les conclusions du rapport de REACH, basées sur des données recueillies tous les mois depuis janvier 2016, montrent que l'insécurité alimentaire a atteint un niveau très élevé dans l’Etat de l’Unité, en raison d'un accès réduit aux marchés, aux terrains agricoles et à l’aide alimentaire, conséquences du conflit et de la crise économique qui touchent le pays. L'impact sur la résilience des communautés dans les comtés de Leer, Mayendit et Koch (considéré comme susceptible de connaitre la famine dans un avenir proche) est important.

Beaucoup de personnes des comtés de Leer et Mayendit ont été déplacées par le conflit et ne peuvent plus accéder à leurs terres pour produire de quoi se nourrir. Une grande partie de ces terres ont été pillés ou détruites au cours des combats. Les inondations et les fortes pluies qui ont détruit certaines cultures pendant la saison agricole de 2016 n'ont fait qu'aggraver l'impact sur l'agriculture. Jusqu'à tout récemment, l’accès humanitaire s'est vu extrêmement limité par l’insécurité, compliquant ainsi les distributions de vivres dans des zones très vulnérables, en particulier dans le comté de Leer. En conséquence, beaucoup ont du s'adapter en cherchant de quoi manger dans la nature, des nénuphars par exemple, ou se passer de repas. De nombreux décès liés au manque de nourriture ont été signalés.

REACH est actuellement en train de mener des évaluations plus précises pour dresser une carte de l’ampleur des besoins liés à l’insécurité alimentaire dans les comtés de Leer, Mayendit et Koch, et ainsi mieux identifier les zones vulnérables qui nécessitent un soutien humanitaire d’urgence. Ces évaluations permettront de mieux comprendre l’insécurité alimentaire dans ces comtés.

REACH a publié ses conclusions sur la situation d'insécurité alimentaires dans l’Etat de l’Unité : REACH Situation Overview of Unity State for December 2016.