Skip to Content

actualité | 28 Août 2017 | TPo |

Ensemble pour construire un futur meilleur en Territoire Palestinien occupé

Mahmoud dirige une formation pour les comités communautaires de protection

ACTED dans le Territoire Palestinien occupé (TPo) reste mobilisée en soutien aux Palestiniens les plus vulnérables, des communautés rurales sans accès aux services essentiels aux populations civiles de la bande de Gaza en quête d’une vie normale, en passant par les jeunes diplômés qui s’efforcent d’intégrer le marché de l’emploi. Dans l’ensemble de ses activités, ACTED s’efforce de permettre à ses bénéficiaires de s’émanciper en leur donnant les moyens de répondre eux-mêmes aux défis auxquels ils sont confrontés, malgré l’impasse politique et 50 années de crise. ACTED s’appuie pour ce faire sur l’important réseau de partenaires construit au fur et à mesure des années, depuis son tout premier projet en 2007.

Les équipes ACTED ont témoigné de leur engagement quotidien pour construire un avenir meilleur à l'occasion de la journée mondiale de l’aide humanitaire.

Osama, responsable de projet agriculture

« Dans le Territoire Palestinien occupé, nous sommes confrontés à l’urgence de manière récurrente. Les besoins sont énormes, et les fonds insuffisants. Voilà quelques-uns des principaux défis auxquels sont confrontés les humanitaires aux côtés des restrictions, du manque de matériaux de construction, de carburant et de graves pénuries d'électricité.

Les besoins sont énormes et continuent d’augmenter, et c’est ce qui me motive à faire face à tous ces défis tous les jours. Je crois que nous jouons un rôle important dans l'amélioration de la situation de nombreuses familles de Gaza. Je travaille à accroître la résilience des agriculteurs pauvres et à leurs familles et à améliorer leur situation pour faire face à toute situation d'urgence future, comme lorsque nous avons apporté de l'eau aux agriculteurs dans le Territoire Palestinien occupé a lors de notre dernier projet. C'est ma plus grande réussite et ce qui continue de me pousser à travailler dans ce secteur. J'espère qu'avec ACTED, je pourrai continuer à soutenir ceux qui en ont besoin jusqu'à ce qu'ils s’auto-suffisent. »

Mahmoud dirige une formation pour les comités communautaires de protection

« Les humanitaires ne peuvent pas aider et sauver tout le monde. Le fait de ne pas pouvoir apporter mon aide à tous est le plus gros défi auquel je suis confronté. J'essaie toujours de me rappeler que faire tout ce que nous pouvons pour aider des personnes vulnérables est mieux que de ne rien faire. La série de conflits et la situation désastreuse des services de base à Gaza est ma principale motivation pour poursuivre mon engagement et aider les gens à vivre mieux. J'ai commencé à travailler avec ACTED au début de 2016. À l’époque, l’équipe était assez restreinte. Aujourd’hui, nous sommes une équipe forte de six personnes, qui nous a permis de mettre en œuvre cinq projets jusque-là. Notre plus grande réussite, c’est de faire grandir la mission à Gaza et augmenter son nombre de bénéficiaires. Je suis très fier de travailler ici. »

Ahmed, chef de projet urgence

« Notre réussite, c’est d’aider les personnes vulnérables et leur donner le soutien possible. Dans l’humanitaire, nous rencontrons des situations humaines. Il faut en être pleinement conscient pour faire face aux incidents qu’on peut rencontrer. Nous rentrons chez nous chargés des histoires de ces personnes que nous aidons, et, chaque jour, c'est ce qui me motive, qui me donne mon enthousiasme tous les matins, et me pousse à vouloir toujours en faire plus, car plus je donne, plus je sens que je suis ce que je voulais être. »

Nedal, chef de projet urgence

« Ma plus grande réussite est la relation que j'ai établie avec les communautés et les personnes que nous aidons. Beaucoup de personnes que nous rencontrons sont des familles bédouines. Ils ont des habitudes et des traditions différentes, J'ai décidé de travailler dans ce domaine pour donner quelque chose aux personnes qui en ont besoin. »

Yamen, chargé d'évaluation et de suivi (AME)

« J'ai rejoint ACTED parce que je voulais contribuer à la réponse humanitaire aux besoins complexes auxquels fait face le Territoire Palestinien occupé avec une organisation dont les opérations sont enracinées dans les principes humanitaires. Je pense que cela est fondamental pour atténuer les souffrances en Palestine. La seule façon d'apporter des changements est de s'impliquer. »

Maram, chargé des finances

« Cela fait cinq ans que je travaille au département financier d’ACTED à Ramallah. Je voulais travailler avec ACTED parce que je crois à ses projets. Cela n’est pas toujours facile, en raison de notre budget limité, mais je suis motivé pour que l’on fasse toujours de notre mieux. Le premier bénéficiaire auquel j'ai remis un chèque, dans le cadre de notre projet argent contre travail a été très reconnaissant et m'a dit que le travail que nous faisons rendra le monde meilleur. C'est l'un de mes meilleurs souvenirs au travail. »