Skip to Content

actualité | 23 Juin 2014 | Sud Soudan | Développement

Créer des liens avec le secteur privé pour renforcer l’autonomie des communautés du Soudan du Sud

Warrap est l’un des états les moins développés du Soudan du Sud, avec un niveau critique d’accès à l’eau et à l’assainissement. Seuls 40% des gens ont accès à l’eau potable, et les nombreuses familles déplacées aggravent encore la pression sur des infrastructures sanitaires déjà limitées. Les équipes d’ACTED interviennent à Warrap depuis 2010, avec le soutien d’USAID, et sont parvenues à améliorer l’accès aux infrastructures d’eau et d’assainissement dans les villages qu’elles soutiennent.

Comme dans la plupart du pays, les forages réalisés dans l’état de Warrap sont un échec car les communautés ne parviennent pas à les maintenir en bon état. En effet, elles manquent de compétences techniques, et d’argent pour payer les réparations. Mais le plus souvent, c’est simplement que les outils et les pièces détachées nécessaires ne sont pas disponibles dans les boutiques locales et les marchés, et les communautés dépendent alors soit du gouvernement soit des organisations humanitaires pour leur fournir les pièces détachées dont elles ont besoin.

Ateliers pour la création de réseau et la diffusion de la chaine de travail

De même qu’elles dispensent des formations sur le forage et la maintenance des points d’eau à certains membres des communautés, les équipes d’ACTED travaillent pour créer des liens entre les communautés et les fournisseurs locaux de pièces détachées, via une série d’ateliers de « construction de réseau et diffusion de la chaine d’approvisionnement ». Grâce à cette approche, les fournisseurs locaux savent désormais où se trouvent les points d’eau forés dans leur région, et la prochaine fois qu’un forage devra être réparé, les communautés sauront où et comment trouver les équipements, quel sera leurs coûts, et comment s’y prendre sur le plan logistique pour les obtenir.

«Avant, je travaillais uniquement avec le gouvernement et les ONG. C’est la première fois depuis que j’ai lancé ce commerce au Soudan du Sud en 2005 que les membres d’une communauté viennent directement au magasin. Je pense que c’est la seule façon de renforcer les capacités des communautés à réparer elles-mêmes les forages. Maintenant elles savent qu’elles peuvent m’appeler, et que j’ai à disposition les pièces détachées qui manquent pour leur villages.» explique Kumar, un fournisseur du secteur privé.

S'appuyer sur l'expertise d'ACTED

D’autres acteurs du secteur de l’eau et de l’assainissement dans la région s’intéressent maintenant de près au travail d’ACTED et s’appuient sur son expertise. En mai, OXFAM a reproduit l’initiative d’ACTED, en reliant des communautés au secteur privé selon les principes du projet de chaine d’approvisionnement d’ACTED.

Un chef du comté de Tonj du Nord témoigne : « Maintenant que l’on m’a indiqué où acheter des pièces détachées, je vais mobiliser ma communauté afin que chacun contribue à l’achat des prochaines pièces détachées dont nous aurons besoin. Nous pourrons désormais réparer nous-mêmes les forages s’ils s’abiment sur le long terme.»