Skip to Content

Atténuer les conséquences négatives persistantes de la crise postélectorale ivoirienne sur la sécurité alimentaire et les moyens d’existence des ménages les plus pauvres d’Abidjan

L’objectif de ce projet de 7 mois à Abidjan est de soutenir l’accès à l’alimentation et les moyens de subsistance de 16 200 individus issus des ménages les plus pauvres sévèrement touchés par la crise dans les quartiers précaires grâce à des injections inconditionnelles et conditionnelles de liquidités. 200 ménages auront accès à un panier alimentaire et à des services sociaux de base tels que la santé grâce à des transferts sans conditions. Les liquidités injectées serviront à l’achat de biens de première nécessité et de nourriture, ce qui permettra de maintenir le nombre de repas moyen par jour et par personne au dessus de 2,5. Les transferts avec conditions à 1600 ménages permettront quant à eux de redynamiser l’économie des quartiers par la reprise d’activités commerciales.