Skip to Content

Atténuer les conséquences négatives de la crise postélectorale ivoirienne sur la sécurité alimentaire et soutenir la relance des moyens d’existence des ménages vulnérables du Département de Soubré

Ce projet de 8 mois vise une intervention post-urgence dans 10 villages du Département de Soubré touchés sévèrement par la crise postélectorale en 2011. 3000 ménages parmi les plus vulnérables seront soutenus, jusqu’au traitement de la récolte du cacao, dans la relance de leurs moyens de subsistance (traitement de la parcelle de cacao, petit commerce, petite culture vivrière, etc.), grâce à des transferts de liquidités contre formations et sans conditions.