Skip to Content

actualité | 21 Juillet 2017 | Myanmar | Développement

Améliorer la nutrition en milieu rural au Myanmar

L'agricultrice Khine Win se tient devant sa serre dans le canton de Mrauk-U @ACTED Myanmar 2017

ACTED met actuellement en œuvre un projet financé par l'Ambassade de France au Myanmar en appui à la sécurité alimentaire et la nutrition dans l'État d’Arakan. Ce projet bénéficiera à 238 familles vulnérables dans huit villages ruraux qui ont été touchés par des conflits et des catastrophes naturelles. En mettant l'accent sur les cultures de contre-saison, il favorise l'accès toute l'année à des aliments sains, tels que le gombo, riche en nutriments, le haricot long et les concombres, en plus d'améliorer les sources d'eau dans huit villages des municipalités de Mrauk-U et Kyauktaw.

Former les agriculteurs locaux pour assurer des cultures à long terme

Dans chaque village, ACTED forme deux agriculteurs locaux particulièrement qualifiés pour partager leurs connaissances avec leurs voisins. Ces agriculteurs sont prêts à construire des parcelles de démonstration de nouveaux types de cultures pour que cela puisse être mis en application, comme des serres ou des carrés de potager surélevés. Les communautés choisissent le type d'agriculture en fonction des besoins de la communauté et de leurs contextes. Dans le village de Zin Gala Kone, par exemple, la communauté a choisi de mettre en place des carrés de potager surélevés, en raison de leur proximité avec une rivière locale qui débordait souvent pendant la saison des pluies.

Dans le village de Pi Pin Kone, en revanche, la communauté a choisi de construire des serres pour soutenir la croissance de certaines cultures hors de leur saison habituelle. U Bo Min Yaung, agriculteur de référence dans son village, forme les agriculteurs bénéficiaires aux meilleures pratiques agricoles, allant de la production de pesticides naturels au traitement des mauvaises herbes, en passant par la culture maraîchère et la nutrition. La serre de Bo Min Yaung, comme celle d'autresagriculteurs, est utilisée comme lieu d'enseignement pratique pour les autres agriculteurs bénéficiaires : c'est ici que les bénéficiaires de Pi Pin Kone ont appris à construire leurs serres, et où ils apprendront les meilleures façons de planter des gombos riches en nutriments, des haricots, du concombre et du curcuma.

Chaque village a terminé la construction de leurs serres ou de leurs carrés de potager et, dans les prochaines semaines, les agriculteurs commenceront à planter des graines pour cultiver pendant la basse saison agricole à venir. Depuis la mise en place de cette formation dans la communauté d’U Bo Min Yaung, les résidents réussissent à produire une plus grande variété de légumes et ont ainsi une meilleure nutrition.