Skip to Content

actualité | 26 Janvier 2010 | Cambodge | Urgence

ACTED-PSF Cambodge : combat pluriel contre le VIH/SIDA

© ACTED-PSF 2010

Le programme ACTED-PSF Cambodge prend ses racines dans un engagement historique contre le VIH/SIDA dans le pays. Présent au Cambodge depuis 1991, Pharmaciens Sans Frontières - Comité International (PSF-CI) est l’une des premières ONG à lutter contre les maladies sexuellement transmissibles (MST) et à la prévention du VIH/SIDA. En décembre 2009, ACTED-PSF Cambodge demeure particulièrement tourné vers la prévention et la réponse au VIH/SIDA. L’équipe de la mission compte actuellement 62 personnes qui gèrent trois projets.

Un contexte difficile

Dans les années 1990, le Cambodge a été sévèrement touché par l’épidémie du VIH. Bien que l’épidémie a été très concentrée sur les populations à risque, particulièrement les travailleurs du sexe, elle a graduellement atteint la population entière. Vers la fin des années 1990, le taux de prévalence du VIH au sein des populations adultes a atteint un pic de 2% ; 42% parmi les travailleurs du sexe.

En 1994, PSF-CI s’est attelé à un projet de prévention avec le concours des travailleurs du sexe. En 1998, le programme national contre le VIH/SIDA a initié la campagne pour l’utilisation systématique du préservatif et PSF fut l’un des tout premiers partenaires à s’engager dans sa mise en œuvre. Depuis 2005, PSF-CI soutient le programme national contre le VIH/SIDA dans la gestion logistique des antirétroviraux et des médicaments contre les infections. Bien que PSF-CI soit l’une des toutes premières ONG à s’être attelée à la prévention du VIH/SIDA dans ce pays, la lutte continue.

Une intervention ambitieuse

Depuis, nos équipes sont mobilisées pour sensibiliser les femmes travaillant dans les lieux de prostitution, les karaokés, les centres de massage et autres lieux de divertissement. Thy Phoeurn, une jeune femme de 28 ans, témoigne : « L’équipe de PSF continue de m’aider ainsi que mes amies travaillant au karaoké en nous offrant un transport gratuit vers les centres de santé et des séances d’information sur le SIDA. Je suis maintenant éducatrice pour PSF et partage ce que j’ai appris avec mes amies. » Plus de 4500 personnes travaillant dans l’industrie du divertissement à Phnom Penh ont bénéficié de ces projets d’ACTED-PSF Cambodge. Chaque mois, 2500 femmes bénéficient d’une consultation sur les MST et 4000 femmes bénéficient d’activités d’information. Par ailleurs, plus de 130 000 préservatifs sont chaque mois distribués gratuitement.

Néanmoins, une grande proportion des infections sont aujourd’hui transmises de mari à femme et de mère à enfant. La mission apporte un soutien à 28 sites délivrant les traitements ARV aux patients atteints du SIDA et en soutiendra 13 autres avant août 2010. Le projet permet de former les pharmaciens et/ou infirmiers en charge de la gestion et dispensation des médicaments.

Si le Cambodge est aujourd’hui une référence internationale pour son programme de prévention du SIDA, la mission que mène ACTED-PSF dans ce pays est néanmoins loin d’être terminée.

Lire l'interview du Dr Sreng Sineng, Responsable équipe médicale d'ACTED-PSF au Cambodge.