Skip to Content

actualité | 04 Mai 2016 | Liban | Développement

ACTED organise des forums de l’eau pour soutenir les familles vulnérables

ACTED Liban : Forum de l'eau – Activité de dessin pour les enfants

La rareté de l’accès à l’eau potable, conséquence d’une gestion de l’eau insuffisante et de mauvaises infrastructures

Le Liban a d’abondantes réserves d’eau douce, contrairement à ses pays voisins, mais les différentes communautés (hôtes et réfugiées) qui vivent dans le pays souffrent de pénurie d’eau pendant l’été, en raison d’une mauvaise gestion de l’eau et d’infrastructures défectueuses. De plus, selon les nations Unies, 70% des ressources en eau sont polluées et depuis la crise des déchets qui touche le pays depuis juillet 2015, la pollution est pire qu’avant.

Saint Simon est un quartier vulnérable de Beyrouth, auparavant paisible et doté d’une station balnéaire attrayante sur la côte. Il est situé de l’autre côté de la frontière entre Jnah et Ouzaii, et était une plage populaire de Beyrouth. Il y a environ 50 ans, la population a commencé à construire des structures semi-permanentes sur le sable. Les maisons ont été construites en différents matériaux, dont le bois, le zinc, les briques et le ciment, sans planification ou considération de structure quant aux fondations dans le sable. Il y a dans cette zone peu d’accès à l’eau et aux services d’assainissement, comme en attestent les monticules de déchets qui se sont accumulés sur le sable, les mares d’eau noire dans les rues qui mènent jusqu’au rivage, et le manque de tuyauterie dans certains abris qui rejettent leurs eaux usées directement sur le sable. Les implications sur la santé de ces conditions sont catastrophiques.

Célébrer la Journée mondiale de l’eau au Liban avec des forums de l’eau

Avec le soutien d'ECHO, ACTED au Liban a célébré la Journée mondiale de l’eau en organisant des forums de l’eau à Beyrouth avec la communauté Libanaise et les réfugiés syriens et palestiniens. L’équipe de promotion de l’hygiène d’ACTED a organisé un forum à Saint Simon pour 100 personnes, afin d’enseigner aux enfants et aux adultes l’importance de l’eau douce et la façon dont elle doit être préservée. De nombreuses formations ont été menées sur les pratiques de lavage de mains, l’économie de l’eau (l’utilisation efficace de l’eau), la gestion des déchets solides, l’utilisation et la conservation propre et sûre de l’eau, et les maladies liées à l’eau comme les poux, la galle et la diarrhée. En plus de ces sessions de sensibilisation, des activités de dessin, de peinture, de recyclage et des jeux ont été organisés avec les 40 enfants présents ce jour-là.

L’engagement de longue date d’ACTED au Liban sur les problématiques liées à l’eau

ACTED au Liban mène des activités liées à l’eau, l’hygiène et l’assainissement depuis 2007, juste après le conflit qui a éclaté dans le camp palestinien durant l’été. Aujourd’hui, ACTED opère dans les communautés vulnérables de Beyrouth, du Mont Liban, du nord du pays et bientôt, avec la mise en œuvre de ses nouveaux projets, dans le sud du Liban.

Ces activités ont été rendues possibles grâce à la généreuse contribution de l’Union Européenne.

ACTED Liban : Forum sur l'eau – campagne d'ACTED pour la Journée mondiale de l'eau