Skip to Content

news | December 18, 2017 | | Urgence

Le transfert d’argent pour renforcer la résilience des populations vulnérables du Nord Mali

Remise de liquidités à une bénéficiaire, Ménaka © ACTED Mali, 2017

Hawa, veuve et mère de quatre enfants, vit dans la région de Ménaka, au nord du Mali. Autrefois, son petit élevage de chèvres lui donnait un revenu et de quoi nourrir ses enfants. Elle a malheureusement perdu son troupeau, faute de nourriture pour bétail et de soins vétérinaires, se retrouvant ainsi dans une situation de grande vulnérabilité, confrontée à l’insécurité alimentaire et à la pauvreté.

Depuis septembre 2016, grâce au soutien de USAID/Food For Peace, et en consortium avec cinq ONG de l’Alliance pour la résilience communautaire (ARC), ACTED met en œuvre un programme de transferts d’argent dans la région de Ménaka afin de soutenir les familles les plus pauvres, comme celle de Hawa. Cela lui a permis de recevoir 120 000FCFA (soit l’équivalent d’environ 200€) en trois tranches.

La première tranche, distribuée en pleine période de soudure, a été un vrai soulagement pour la famille, dépourvue de stocks de nourriture et de ressources financières pour acheter de quoi manger. Grâce au programme, elle a pu constituer des réserves de nourriture pour elle et ses enfants.

Hawa a par ailleurs bénéficié de soutien à la reprise de son activité d’élevage, avec une chèvre, des aliments pour bétail et des pierres à lécher, pour préserver la santé des animaux. Une somme supplémentaire de 30 000FCFA (l’équivalent d’environ 45€) lui a permis d’acheter deux chèvres en plus. Elle est aujourd’hui prête à relancer son activité d’autrefois.

Funded by

Latest news